ÉTUDE THERMIQUE


EXEMPLE DE SYNTHESE D’ÉTUDE THERMIQUE :



UNE ÉTUDE THERMIQUE , A QUOI CA SERT ?


Lors d’un projet de construction ou de rénovation, le choix des matériaux d’isolation, des équipements de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire peut rapidement devenir un véritable casse-tête, car les critères de choix sont nombreux (performance, coût investissement, confort d’utilisation, coût de fonctionnement, entretien, amortissement ...)

Parallèlement depuis les années 1970, la réglementation thermique est devenue de plus en plus contraignante et compliquée (RT1974, RT1988, RT2000, actuellement RT2005, et désormais RT2012).

L’objectif premier d’une étude thermique est principalement de calculer la consommation en énergie d’un logement et de vérifier la conformité du projet à la réglementation thermique en vigueur.

Au-delà de l’aspect réglementaire, l’étude thermique est un outil qui permet, en avant projet, de définir, de calculer et de justifier le choix des matériaux et des équipements qui seront mis œuvre.

Rien ne sert de mettre en œuvre des équipements performants si ceux-ci sont mal dimensionnés ou pas adaptés.

L’étude thermique permet au maître d’ouvrage d’atteindre plus facilement la basse consommation, avec un minimum de surcoût tout en mettant en œuvre des matériaux et solutions performants respectueux de l’environnement, lui permettant de limiter au maximum sa facture énergétique.


A savoir :

Pour les permis de construire déposé à partir du 1er janvier 2013, l'étude thermique réglementaire est réalisée avec le moteur de calcul THBCE de la RT2012, conformément à l’arrêté du 26 octobre 2010.

Une étude thermique doit toujours être remise au maître d’ouvrage avec son fichier Xml standardisé et peut être accompagnée le cas échéant d’une étiquette énergétique indiquant le niveau de performance énergétique obtenu, les émissions en CO2.

Etiquette energie


ÉTUDE THERMIQUE ET DPE :


L’étude thermique RT 2012 réalisée selon la méthode THBCE, est rendue obligatoire par l’arrêté du 26 octobre 2010, pour tout projet de construction. La consommation exprimée en KWh d’énergie primaire par m² de surface hors d’oeuvre nette est calculée pour les 5 postes, (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire , éclairage, auxiliaires de chauffage et de ventilation).

Le DPE, diagnostique de performance énergétique rendu obligatoire pour tout acte de vente ou de location est réalisé selon la méthode 3CL. La consommations exprimée en KWh d’énergie primaire par m² de surface habitable est calculée pour les 3 postes, (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire).