INFILTROMETRIE TEST D’ÉTANCHÉITÉ À l’AIR


EXEMPLE DE RAPPORT D'INFILTROMÉTRIE :




Opérateur certifié QUALIBAT
Certificat N° MB 0300-1 MESUREUR DE LA PERMÉABILITÉ À L'AIR DE L'ENVELOPPE DES BÂTIMENTS



Qualibat, la compétence pour référence


Le test d'infiltrométrie est aussi appelé « test de perméabilité à l’air » ou « test de la porte soufflante » ou encore « Blower-door test ».


Porte soufflante Test d'infiltrométrie Porte soufflante


EN QUOI CONSISTE L’INFILTROMÉTRIE ?


L’infiltrométrie consiste à mesurer la perméabilité à l’air de l’enveloppe d’un bâtiment, c’est dire à mesurer la quantité d'air parasite qui passe au travers de l’enveloppe et à identifier les fuites.


QUEL EST L’INTÉRÊT DE MESURER LA PERMÉABILITÉ À L’AIR DE L’ENVELOPPE D’UN BÂTIMENT ?


L’isolation thermique et l’étanchéité à l’air forment un duo inséparable.

Les isolants thermiques sont des matériaux qui s’opposent aux transferts de chaleur. Ils sont utilisés pour réduire les échanges de chaleur qui ont lieux, au travers des murs, des planchers bas, des planchers hauts, des rampants etc, entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Pour que ces matériaux isolants soient efficaces, il faut que ceux-ci soient posés jointivement. Ainsi tout transfert de chaleur au travers de l’enveloppe se fera obligatoirement au travers de l’isolant, ce qui ralentira considérablement l'échange.

Cependant il existe dans tous les bâtiments des défauts d’étanchéité à l’air plus ou moins importants, dus la plupart du temps à une mauvaise mise en œuvre des matériaux constituants l’enveloppe. Ainsi, au lieu de passer au travers de l’isolant thermique est d’être « freiné », le flux de chaleur passe au travers de l’enveloppe en suivant les infiltrations. Une mauvaise étanchéité à l’air (infiltrations parasites) entraîne donc une surconsommation de chauffage, une dégradation de la qualité de l’air et du confort des occupants, ainsi qu’une augmentation des risques de condensation et de moisissures.

L’infiltrométrie a pour objectif de quantifier et d’identifier les fuites parasites de l’enveloppe d’un bâtiment afin d’y remédier ultérieurement


QUE M’APPORTE UN TEST D’INFILTROMÉTRIE ?


En traitant les infiltrations identifiées, il est ainsi possible d’améliorer la performance thermique de l’enveloppe du bâtiment sans avoir à investir dans de lourds travaux d’isolation.

L’infiltrométrie permet de réaliser dans une certaine mesure, des économies d’énergie sans investissements conséquents et sans travaux lourds et permet également d’améliorer le confort des occupants.

Sur un bâtiment ancien, le traitement des infiltrations d’air permet de réduire la consommation en énergie 5 à 10%

Sur un bâtiment récent ou neuf, le traitement des infiltrations d’air permet de réduire la consommation jusqu’à 25 % !


LE TEST D’INFILTROMÉTRIE ÇA SE PASSE COMMENT ?


Le test est réalisé conformément à la norme NF EN13829 et au guide d’application GA-P50, par un opérateur Qualifié QUALIBAT mesureur 8711 et autorisé par le MEEDDM (Ministère de l’Ecologie, de l’Energie du Developpement Durble et de la Mer)

Pour effectuer le test, on utilise un équipement de test appelé infiltromètre, que l'on place généralement à l'entrée du bâtiment. Cet appareil est équipé d'un ventilateur et d'une toile de nylon permettant d'étanchéifier la porte d'entrée en ne laissant passer l'air qu'au travers du ventilateur. Les bouches d’extraction de VMC, ainsi que les bouches d’arrivées d’air sont calfeutrées de manière à ne mesurer que les infiltrations au travers de l’enveloppe du bâtiment.

La perméabilité à l'air du bâtiment, c'est à dire le débit de fuite d'air en m3/h qui passe au travers de l'enveloppe du bâtiment, est mesuré sous différentes valeurs de pression ou dépression sur une plage de 10 à 100 Pa environ. A partir de ces différentes valeur de débit, on calcul le débit de fuite extrapolé sous 4 Pa. L'unité de perméabilité à l'air étant le m3/h/m² sous 4 Pa. Les fuites sont identifiées sous 50 Pa de pression ou dépression à l'aide de fumigène et d'un caméra thermique.

Conformément à la norme NF EN 13829 et au guide d’application GA-P50 784, un rapport détaillé incluant les valeurs de perméabilité à l’air Q4Pasurf, n50, n, AL et incluant la recherche de fuites (photos) est remis au client